Sparknews

Sparknews

Sparknews au Parlement des Entrepreneurs d’Avenir

L’année 2020 a débuté avec une nouvelle édition du Parlement des Entrepreneurs d’Avenir. Depuis 2009, l’ambition de ce Parlement est de rassembler les acteur·ice·s économiques, politiques, scientifiques, culturels et sociaux qui œuvrent pour un monde meilleur afin de s’inspirer et agir ensemble pour une société plus humaine. Pour fêter ses 10 ans, ce grand rassemblement a investi l’OCDE les mercredi 22 et jeudi 23 janvier 2020 sur le thème “Humanisons le progrès”. Retour sur les thèmes abordés par Sparknews lors des sessions de pitchs et d’une table-ronde.

Parlement des Entrepreneurs d'Avenir, les 22&23 janvier 2020 à l'OCDE à Paris © Parlement des Entrepreneurs d'Avenir

Fashion for good : la mode est un éternel recommencement

La mode est la deuxième industrie la plus polluante du monde, avec 130 milliards de pièces produites chaque année, avec des conséquences sociales et environnementales dramatiques. Certain·e·s entrepreneur·e·s essayent pourtant de réinventer la mode en limitant ces externalités . Par exemple, Christèle Merter a présenté Gentle Factory, son entreprise qui récupère des vêtements en fin de vie pour les transformer en matière première et en refaire des produits. Elle s’appuie sur une démarche responsable, avec une fabrication locale, l’utilisation de fibres biologiques ou recyclées et le recours à des entreprises favorisant l’insertion sociale des travailleur·se·s en situation de handicap. Lors de cette session de pitchs étaient également présents: Mélanie Broye-Engelkes d’Ananas Anam, Sophie Engster de Chamberlan, Nathalie Lebas-Vautier de Good fabric et Catherine Vampouille de Crambes.

Food for good : Le bien-être au bout de la fourchette

Qu’est-ce que la food for good ? Une nouvelle approche du secteur alimentaire, qui regroupe Food4Good, la Fondation Yves Rocher, Ynsect, Beendi ou encore La Note Globale. Par exemple, 20 tonnes de nourritures sont gaspillées chaque minute dans le monde. Too Good To Go, présenté par Lucie Basch, vise à inspirer et engager la société dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. L’application connecte les citoyen·ne·s avec leurs commerçant·e·s de quartier, afin qu’elles ou ils puissent récupérer leurs invendus en fin de journée pour 2 à 5€. Aujourd’hui, l’application est présente dans 14 pays en Europe et a pu sauver 30 millions de repas.

Session de pitchs menée par Sparknews sur la Fashion for good & Food for good au Parlement des Entrepreneurs d'avenir, à l'OCDE © Parlement des Entrepreneurs d'Avenir

Ces innovation qui peuvent tout changer

L’innovation peut également accélérer la transition écologique et sociale, preuves à l’appui dans cette session de pitchs. Loïc Yviquel y a présenté Ulule, une entreprise de financement participatif (crowdfunding). Comptant plus de 2 000 projets mis en ligne par mois, la plateforme a vu émerger des startups comme Corail, qui fabrique des baskets à partir de plastique récolté en Méditerranée.

Autre exemple, Chrystèle Gimaret a créé Ekoklean by Artupox, un service de nettoyage écologique et humain. Partant du constat que les équipes de nettoyage en entreprise sont invisibles car travaillant la nuit, l’entreprise propose des horaires de jour ainsi que l’utilisation de produits écologiques , respectueux de l’environnement et de la santé des travailleur·se·s.

Session de pitchs menée par Sparknews sur le thème "Ces innovations qui peuvent tout changer" © Parlement des Entrepreneurs d'Avenir

Les médias, le monde et nous

Pour clôturer la seconde journée du Parlement des Entrepreneurs d’Avenir, Anne-Sophie Novel qui a réalisé le documentaire Les médias le monde et moi, Eric Fottorino du 1 Hebdo, Florent Guignard du Drenche, David Creuzot de Konbini et Sandra de Baillencourt de Sparknews ont échangé sur le thème: Les médias, le monde et nous.

Au cours de la discussion les intervenant·e·s ont abordé la question de la crise médiatique, résultat d’une sur-abondance de l’information. En effet, la numérisation des journaux a entraîné une rapidité de l’information, souvent privilégiée au détriment de la qualité, avec 64% de celle-ci composés de copier-collers de papiers déjà existant. Face à cet excès d’information, Anne-Sophie Novel nous invite à soigner notre hygiène informationnelle, en la consommant avec conscience. Comme l’a expliqué David Creuzot, le rôle des médias est de guider le public vers une transition écologique et sociale en l’invitant à agir.

Table ronde Les Médias, le monde et nous avec Sandra de Baillencourt (Sparknews), Eric Fottorino (le 1 Hebdo), Florent Guignard (Le Drenche), Anne-Sophie Novel ( Médias, Monde&Moi) et David Creuzot (Konbini) © Parlement des Entrepreneurs d'Avenir

Cette 10e édition du Parlement des Entrepreneurs d’Avenir a été l’occasion pour participant·e·s et intervenant·e·s de découvrir des modèles d’entreprises innovants, et d’échanger sur les enjeux de la transition écologique et sociale. Pour approfondir le sujet, découvrez ces projets de l’économie circulaire qui oeuvrent pour une société plus durable. A l’année prochaine pour une nouvelle édition du Parlement des Entrepreneurs d’Avenir ! 

X