Sparknews

Sparknews

Trois magasins qui changent notre façon d’acheter

Le plastique a été inventé à la fin du 19ème siècle et a contribué à la modernité. Ce produit d’emballage est polyvalent, léger et facile à transporter, permettant une conservation plus longue et plus facile des aliments. Aujourd’hui, le plastique est partout et contribue également aux 8 millions de tonnes de déchets qui se retrouvent dans les océans. Selon le Programme des Nations Unies pour l’environnement, ce matériau a des conséquences désastreuses sur la chaîne alimentaire et la flore marine et la santé humaine. Pour contrer cette menace des femmes et des hommes mettent en place des innovations afin de faciliter une transition vers des modes de consommation plus raisonnés et responsables.  Découvrez trois magasins aux quatre coins du monde qui luttent contre les déchets #EarthBeats.

The Bulk House est le premier magasin sans déchets à ouvrir en Chine continentale.

L’interdiction récente de l’importation de déchets et des ordures en Chine illustre le changement d’attitude radical à l’égard de la gestion du plastique. Et ce n’est pas seulement le gouvernement qui prend des mesures pour réduire cette pollution : de plus en plus de citoyens participent à cet effort collectif. En 2017, Joe Harvey et Carrie Yu ont ouvert The Bulk House pour faciliter l’accès à des produits ménagers réutilisables allant de la paille d’acier au film conservateur à base de cire d’abeille, et sans oublier le shampooing sans emballage. Ce magasin a créé une communauté serrée de “zéro-gaspilleurs” qui encourage le changement des habitudes dévastatrices des consommateurs. Pour en savoir plus, retrouvez l’article sur The Hindu et Yicai Global (en anglais) ou sur El Heraldo (en espagnol).

The Bulk House à Beijing en Chine © Bulk House

Precycle participe à la transformation du système de distribution américain

Precycle atteste de l’intérêt grandissant pour les modes de consommation zéro-déchet aux États-Unis. Ce magasin basé à Brooklyn, New York City, propose une gamme de produits sans emballage allant des articles secs au fromage frais ! Ces produits sont disponibles en vrac et les clients sont encouragés à apporter leurs propres récipients. En plus de simplifier l’accès aux produits locaux, ce magasin fait évoluer l’industrie de la distribution en travaillant uniquement avec des fournisseurs qui n’utilisent pas/peu de plastique. Pour en savoir plus, retrouvez l’article sur Le Figaro (en français), Corriere Della Sera (en italien), El Heraldo et La Nacion (version espagnole de l’article) ou The Christian Science Monitor, The Hindu, and The Nation (en anglais).

Des épices en vente chez Precycle, à Brooklyn, où les clients apportent leur propres récipients pour acheter des produits © Ann Hermes / The Christian Science Monitor

Les épiceries NOUS anti-gaspi s’engagent contre le gaspillage alimentaire

Selon l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), rien qu’en France, 10 millions de tonnes de denrées alimentaires sont jetées chaque année pour des raisons d’hygiène ou juridiques. Jeter des aliments parfaitement comestibles contribue à la surexploitation des ressources naturelles et à la faim dans le monde. Le réseau d’épicerie NOUS anti-gaspi collecte les produits invendus auprès de ses fournisseurs, qui vont des petits agriculteurs aux sociétés agro-alimentaires transnationales. Ces invendus sont ensuite vendus à un prix plus bas afin de permettre aux ménages de pouvoir acheter des produits de qualité. Le réseau NOUS anti-gaspi est en pleine expansion et deux épiceries ouvriront prochainement. Pour en savoir plus, retrouvez l’article sur Le Figaro, La Tribune de Genève et L’Orient Le Jour (en français), Corriere Della Serra (en italien) ou The Hindu, Haaretz, The Philippine Star, Yicai Global (en anglais), El Heraldo (en espagnol) et Dong-a Ilbo (en coréen).

En rayons, la signalétique explique l'origine des produits © Julien Caktus / Le Figaro

Pendant que les citoyens se mobilisent pour le Jour de la Terre, 18 médias enquêtent sur les initiatives locales contre la pollution et les déchets. L’opération éditoriale collaborative Earth Beats regroupe des rédactions de renom : Le Figaro, Corriere, Haaretz, L’Economiste, La Nacion, Yicai Global, Delo, L’Orient Le Jour, The Philippine Star et The Hindu et d’autres. L’opération est coordonnée par Sparknews avec le soutien de l’ADEME, du programme MAB de l’UNESCO, du Jour de la Terre, de Impact Hub et de CDC Biodiversité. 

Vous, lecteurs, citoyens, dirigeants, investisseurs, consommateurs, pouvez diffuser ces solutions pour que le monde de demain soit durable.

Sparknews

© Sparknews 2018 – Mentions légales – Contact

X