Sparknews

Sparknews

Rethink Health © Yasmine Gateau

Il est temps de repenser les défis liés à la santé

A partir du 15 octobre, cinq médias leaders en Allemagne, Espagne, Afrique du Sud, Inde et Nigeria s’associent dans une opération de journalisme collaboratif afin de publier des articles sur des solutions prometteuses pour faire face aux défis mondiaux liés à la santé. L’opération, Rethink Health, est une initiative de Sparknews. 

Imaginez un monde où la découverte de la pénicilline par Alexander Fleming il y a 90 ans était restée inconnue de la majorité de la planète. Des millions de vies auraient été perdues sans raison. Il existe aujourd’hui des nombreuses manières, diverses et innovantes, de résoudre les défis les plus pressants liés à la santé. Les faire connaître par le plus grand nombre peut avoir des bénéfices incommensurables. Pour cette raison, au cours des trois prochaines semaines, Sparknews est fier d’inviter cinq médias leaders de cinq pays différents (Der Spiegel, El Pais, The Sunday Times, The Nation et The Hindu) à explorer les solutions qui ont, de nos jours, un impact sur ces questions.

Les défis liés à la santé ont évolué depuis l’époque de Fleming. Nous avons fait d’importants progrès contre les maladies infectieuses, mais des nombreux études révèlent que, à présent, c’est notre mode de vie qui représente une plus grande menace pour notre santé. Le stress, la malbouffe, l’abus de drogues, la pollution et les perturbateurs endocriniens ont pavé le chemin pour une explosion de maladies non-transmissibles telles que le cancer, les affections cardiovasculaires, les troubles de la respiration et le diabète. A l’heure actuelle, ces maladies non-transmissibles sont responsables de plus de 70 % des décès dans le monde, touchant principalement les communautés le plus défavorisées.

Ce même mode de vie qui appauvrit notre condition physique entraîne également le déclin de notre santé mentale. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, le suicide est la seconde cause principale de décès chez les 15-29 ans, et les morts dues aux démences ont doublé entre 2000 et 2016. La stigmatisation des maladies mentales et de leur traitement rend cet enjeu encore plus complexe.

L’âge, le genre, l’orientation sexuelle ou le statut migratoire sont autant de prétextes d’exclusion de communautés entières du système de soins, les laissant encore plus vulnérables à des souffrances variées.

Comme les articles publiés dans Der Spiegel, El Pais, The Sunday Times, The Nation et The Hindu le montrent, une lueur d’espoir existe. Même si la recherche médicale s’est traditionnellement appliquée à guérir les maladies plutôt qu’à les prévenir, nous sommes à l’aube d’une approche plus holistique et créatif de la médecine et de la santé.

Chercheurs, scientifiques, individus et organisations travaillent partout dans le monde à de nouveaux moyens de prévenir les maladies non-transmissibles, d’assurer un accès universel aux soins, et d’adresser et déstigmatiser les maladies mentales. La communauté médicale et les citoyens adoptent de plus en plus ces nouvelles approches, afin de prévenir ce qui est évitable et de vivre des vies plus épanouies en dépit de ce qui ne peut l’être.

Par exemple, des services de télémédecine pourraient soulager les hôpitaux saturés tout en rendant les soins accessibles aux populations des régions isolées. Des filtres nasaux abordables pourraient prévenir les maladies pulmonaires liées à la pollution de l’air. Former des réfugiés pour qu’ils fournissent un soutien psychologique à leurs pairs peut aider ces derniers à surmonter des expériences traumatisantes.

Des solutions similaires ont le potentiel de sauver des vies et de redéfinir la manière dont on aborde les soins et la santé. Elles peuvent nous offrir la possibilité de vivre d’une meilleure façon et plus longtemps, quels que soient nos différences ou statuts socio-économiques.

Vous pouvez faire partie de la solution, en lisant et partageant ces histoires afin qu’elles atteignent chaque coin du globe. Repensons la santé, ensemble.

Carolina Rosendorn et l’équipe de Sparknews

Sparknews

© Sparknews 2018 – Mentions légales – Contact

X