Sparknews

Sparknews

Pour lutter contre la torpeur émotionelle : le journalisme de solutions

Il est 07h00 du matin, vous êtes réveillé trop tôt pour votre horloge biologique, vous arrêtez le réveil sur votre téléphone et apercevez 5 notifications:

  • “Les frappes aériennes russes ont tué 37 civils dans la région d’Arbin, dans l’enclave rebelle de la Ghouta orientale près de Damas.”
  • “Les réfugiés au Japon sont confrontés à des obstacles qui peuvent sembler presque insurmontables.”
  • “Les scientifiques vont livrer une évaluation complète de l’état de la biodiversité – les animaux et les plantes dont l’humanité dépend pour survivre – une extinction massive des espèces est à prévoir”
  • “Environ 100 femmes ont accusé Harvey Weinstein d’harcèlement sexuel avec des allégations allant jusqu’au viol. Weinstein nie toute relation non consensuelle “.

Bonjour!

 

L’engourdissement émotionnel, une conséquence du flux constant de mauvaises nouvelles

 

L’accès à l’information a été révolutionné par Internet. Aux États-Unis, 30% des nouvelles consommées par les citoyens sont effectuées via Facebook. En France, 73% des jeunes déclarent lire des informations sur les réseaux sociaux depuis leur téléphone mobile. L’information est maintenant disponible à tout moment, au point où nous n’avons plus besoin d’aller la chercher, elle vient à nous. Parfois même contre notre gré: nous sommes fréquemment bombardés de nouvelles qui ne sont pas exactement optimistes. Ce flux constant de nouvelles négatives n’est pas seulement épuisant mentalement, il peut aussi affecter pour notre compassion: les cerveaux humains sont incapables de faire face à des catastrophes prolongées, un phénomène appelé «engourdissement émotionnel». Ce concept développé par Paul Slovic correspond à la fermeture émotionnelle qui résulte d’un sentiment d’impuissance à mesure que le nombre de victimes d’une tragédie augmente.

 

Bâtir un monde meilleur commence par changer la façon dont nous en parlons

 

Pourtant, au-delà de ce flux constant de mauvaises nouvelles, de nombreuses solutions existent pour résoudre les problèmes les plus urgents du monde. Ce sont des réponses locales portées par des femmes et des hommes souvent inconnus. Des succès humbles, ils pourraient totalement changer le monde que nous connaissons pour le mieux s’ils étaient reproduits. Une première étape est nécessaire: pointer la lumière sur ces initiatives. La Journée du Journalisme d’Impact (Impact Journalism Day) consiste à lutter contre l’engourdissement. Retrouvons de la compassion à travers des histoires inspirantes qui regardent les grands défis de notre temps en face.

Depuis une demi-décennie, l’Impact Journalism Day a été l’occasion de l’écriture d’un nouveau récit collectif pour notre monde. Le 16 juin, plus de 50 partenaires médiatiques (Le Figaro, El País, La Nacion, Folha de São Paulo, The Straits Times, etc.) unissent leurs forces pour publier simultanément des histoires de solutions concrètes mises au point par des femmes et des hommes. Ces histoires vont rencontrer des lecteurs dans le monde entier. L’année dernière, Sparknews a lancé le Manifeste, un mouvement croissant d’espoir et de changement. Des influenceurs venus du monde entier ont déjà rejoint le mouvement pour diffuser les histoires positives (Muhammad Yunus, Arianna Huffington, Mary Robinson, Jennifer Morgan, Nicolas Hulot, Yann Arthus Bertrand, Bertrand Piccard ….) ainsi que des institutions comme One Young World. Rejoignez-nous pour diffuser ces histoires de solutions, les aider à traverser les frontières et avoir un plus grand impact.

“L'[Impact Journalism Day] est une expérience instructive qui montre que les communautés du monde entier peuvent être unies par leurs problèmes et leurs solutions pour créer un monde meilleur pour nous tous”.

Flora Aduk, Le Daily Monitor, Ouganda

Sparknews

© Sparknews 2018 – Mentions légales – Contact

X