Sparknews

Sparknews

Transformation positive, une affaire de générationS

Pour imaginer et inventer de nouveaux modèles qui intègrent en leur cœur l’impact positif, un des 7 récits capitaux que le Club de la Transformation Positive a choisi de porter est celui qui consiste à passer d’un modèle de compétition à un modèle de coopération.  Et notamment de la coopération entre les générations.

Plus que jamais, l’entreprise a un rôle primordial à jouer pour permettre à tous les jeunes de s’insérer au mieux dans le monde du travail. Elle a surtout tout à y gagner.

Pour sa toute première “Visio”, le Club a donc proposé à ses membres d’explorer le potentiel d’une meilleure coopération entre générations dans l’entreprise, en accueillant le duo intergénérationnel par excellence: Gilles Vermot-Desroches et Nicolas Plain, de Schneider Electric.

ON OUBLIE SOUVENT QUE LE PREMIER BIEN COMMUN, C’EST LA JEUNESSE ET QUE SANS ELLE ON NE RÈGLERA PAS LA QUESTION DU CLIMAT ! Gilles Vermot-Desroches

Gilles et Nicolas co-dirigent une nouvelle Direction de “Corporate Citizenship”, au sein de laquelle ils s’attellent à accélérer la transformation positive de leur organisation, en intégrant davantage la jeune génération aux orientations stratégiques de l’entreprise.
A deux voix, ils ont inspiré les membres du Club, en les interpellant et tentant de bousculer nos schémas habituels de pensée.

Car pour progresser sur la voie nécessaire de la coopération intergénérationnelle, il ne s’agit plus seulement d’adapter nos organisations, mais bien de les changer en profondeur !

LA RESPONSABILITÉ SOCIALE DE L’ENTREPRISE D’INTÉGRER LES JEUNES GÉNÉRATIONS EST UNE QUESTION DE RESPONSABILITÉ AUSSI BIEN QUE D’INTÉRÊT. Gilles Vermot-Desroches

X