Sparknews
 

Women In Action

Nous connectons innovation, impact positif, sens et engagement
Actions / Women In Action

Women In Action

Des grands médias digitaux s’associent pour sensibiliser leurs lecteurs aux problématiques auxquelles font face les femmes dans le monde.

Un mois sur les solutions pour l’émancipation des femmes dans le monde

Durant 1 mois, une alliance de dix médias de dix pays ont publié des articles sur des solutions locales innovantes et réplicables portées par des femmes engagées, actrices du changement pour faire progresser la cause des femmes dans le monde. Cette opération visait l’information et la sensibilisation du grand public sur le chemin déjà parcouru, les défis qu’il restent à relever et les moyens d’y arriver.

Une opération médiatique collaborative pour sensibiliser et essaimer les solutions

Women in Action est une opération de journalisme collaboratif et de solution. Sparknews a réunit une alliance de 10 grands médias digitaux (parmi lesquels Le Figaro en France, The Hindu en Inde, The Nation au Nigeria, etc) afin que chacun enquête et écrive des articles dans son pays sur la thématique des femmes et du développement. Ces articles sont mis en commun, traduits et redonner à l’ensemble des partenaires. Pour cette opération, Sparknews a également produit du contenu dont des infographies, vidéos, tribunes d’experts, quizz en ligne. Tout le contenu produit par Sparksnews est fondé sur les observations, analyses et données certifiées de grandes institutions internationales comme l’ONU ou l’OCDE.

Durant un mois, plus de 40 articles sur les thèmes de la place des femmes dans l’éducation, la santé, l’économie et la société ont été publiés. Plusieurs grandes organisations se sont associées à l’amplification de l’opération dont le Graça Machel Trust, Ashoka Global, The Elders, the Global Fund for Women, MamaCash, Mary Robinson, the Cherie Blair Foundation, et l’ONU Femmes France.

Quelques success stories : Kibera School For Girls et Liverpool Geek

Kibera (Kenya) est l’un des plus grands bidonvilles du monde avec un million de personnes vivant dans un espace de la taille de Central Park. A Kibera, 43% des jeunes filles ne sont pas scolarisées contre 29% des garçons. La Kibera School for Girls (KSG) fondée en 2009 représente la première école primaire gratuite du bidonville. Kibera School For Girls propose de sortir les jeunes filles de la misère et leur donner accès à l’avenir qu’elle mérite grâce à un modèle d’éducation holistique et humaniste. Touchant 216 étudiants environ, une nouvelle école a été ouverte avec 10 classes, des salles de spectacle et de théâtre, un auditorium et des jeux pour enfants.

Saviez-vous que d’ici 2040, on estime que si la situation n’évolue pas, les femmes ne représenteront que 1% seulement du secteur technologique? Liverpool Geek est une organisation qui forme les jeunes filles de la banlieue de Liverpool aux métiers du digital. En marge de leurs études au collègues, les adolescentes viennent prendre part à des ateliers, des cours et des évènements et des interventions inspirantes de femmes des métiers de la Tech.

Retrouvez tous les reportages
Impact
200

articles publiés en ligne

13,3

millions d'audience en ligne

10

médias

Partenaires
© Women in Action - Sparknews
Info
Category:

Campagne de sensibilisation

Sparknews

© Sparknews 2018 – Mentions légales – Contact

X